lundi, mai 27, 2024

Mairie de La Falaise

Commune de la Falaise

Cadre de vie à La Falaise

Nous avons la chance de vivre dans une commune rurale.
Parce que le monde évolue vite, nous devons nous assurer que nos habitudes, nos réflexes, nos gestes soient en adéquation avec le respect d’autrui et le développement durable.
La convivialité, le bon voisinage, le respect de l’environnement, le maintien de notre qualité de vie doivent nous permettre de cohabiter ensemble en totale harmonie.
Il nous appartient de faire que notre village nous soit agréable et où il y fait bon vivre.
Pour ce faire, chacun d’entre nous, doit y contribuer en respectant tout simplement son voisin, son environnement, son quartier.
Voici quelques règles et conseils qui permettront de mieux vivre tous ensemble !

1. Les nuisances sonores :

Toutes les formes de bruits sont interdites, de jour comme de nuit. En effet, les auteurs de tapage diurne sont sanctionnés au même titre que pour le tapage nocturne. La fausse idée de couvre feu à 22 heures est donc à bannir. 
Dès lors qu’ils sont émis aux heures de repos, de façon répétée ou intense, les bruits peuvent porter atteinte au droit à la tranquillité de nos voisins.
Il est ainsi important que chacun fasse appel sinon à son civisme du moins à sa courtoisie afin d’éviter des conflits de voisinage inutiles.
Voici des règles pratiques pour éviter de créer des nuisances :
Les travaux de bricolage et de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore telles que tondeuse à gazon, tronçonneuse, perceuse, raboteuse ou scie mécaniques ne peuvent être effectués que :

  • les jours ouvrables de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 19h30
  • les samedis de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00
  • les dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h00

Ne laissez pas fonctionner vos appareils sonores et audiovisuels à grande intensité toute la journée si vous avez des voisins proches.
Lors de fêtes familiales qui peuvent être bruyantes, prévenez vos voisins des désagréments que cela peut occasionner.

Ne laissez pas les chiens dont vous avez la garde, aboyer de façon intempestive, portant atteinte à la tranquillité du voisinage.

2. Les déjections canines

Face à la recrudescence de déjections canines sur la voie publique et malgré la présence de 4 bornes « Toutounet » (distributeur de sacs et poubelle adéquate) , l’arrêté municipal n° 2023.918 prescrit les obligations suivantes :

  • Il est interdit de laisser divaguer son chien.
  • Les personnes accompagnées d’un chien doivent être en possession d’un sac pour ramasser les déjections canines.
  • Les déjections canines doivent être ramassées immédiatement.

Tout contrevenant est passible d’une amende allant de la 1ère à la 4ème classe pouvant atteindre 750 € : Article 131-13 du Code Pénal (version en vigueur depuis le 01 avril 2005)

3. Le stationnement des véhicules

Même en l’absence de signalisation, l’arrêt et le stationnement ne sont pas autorisés : sur les trottoirs, passages piétons, sur les emplacements réservés aux personnes handicapées, devant les accès de parking, porte cochère, devant les panneaux de signalisation, sur les ponts, dans les endroits obligeant les autres usagers à franchir une ligne blanche…
Sont considérés comme stationnement dangereux : les stationnements dans les intersections, dans les virages, dans les sommets de côte… Pour faire simple, vous ne devez pas surprendre, vous ne devez pas déranger les autres automobilistes ni les autres usagers de la route.
Pensez également aux piétons, notamment ceux à mobilité réduite, aux poussettes, qui trop souvent doivent éviter des automobilistes mal stationnés et se mettre en danger.

4. Les plantations – Les clôtures :

Il n’est permis d’avoir des arbres et arbustes de hauteur supérieure à 2 mètres qu’à la distance de 2 mètres de la ligne séparative des propriétés (art. 671 du code civil). Les haies proches des lignes séparatives doivent donc être coupées à une hauteur de 2 mètres maximum.
Vous êtes tenus de couper vos haies à l’aplomb de la limite de votre propriété et de ramasser les végétaux.
Cette réglementation s’applique également pour les haies en bordure des voies communales.

5. Le brûlage des déchets verts

Le brûlage à l’air libre des déchets verts est interdit : Arrêté préfectoral n° 80-272 du 2 juillet 1980Circulaire préfectorale de rappel du 16 mai 2011

Un particulier, une entreprise, une collectivité n’ont pas le droit de brûler leurs déchets verts à l’air libre. Les possibilités de brûlage des déchets verts des activités agricoles et forestières sont encadrées et le brûlage des végétaux à proximité des forêts est réglementé.

Les  déchets dits “verts” produits par les particuliers sont considérés comme des déchets ménagers. Ainsi, il est notamment interdit de brûler dans son jardin :
l’herbe issue de la tonte de pelouse, les feuilles mortes, les résidus de taille de haies et arbustes, les résidus de débroussaillage, les épluchures, …
Signalons que cette interdiction vaut aussi pour les matériaux divers (pneus, peinture…) dont on souhaite se débarrasser.
Les déchets verts doivent être déposés à la déchetterie.

Astuces : Les tontes de pelouse peuvent rester étendues sur votre gazon ou servir de paillis par exemple, vous pouvez aussi faire du compost individuel.